Avignon

Il n’y a pas que le pont et le festival en Avignon. Capitale médiévale de la chrétienté, la porte de la Provence est riche d’un patrimoine exceptionnel avec ses remparts surplombant le Rhône jusqu’au pont Saint-Bénezet. Avec son blason à trois clés d’or datant de 1348, Avignon est une cité dont les racinesplongent dans la haute antiquité puisqu’au VIe siècle avant Jésus-Christ, le géographe Artémidore évoque la future résidence pontificale achetée au XIVe siècle par la reine de Naples et comtesse de Provence. C’est à l’ombre des remparts d’Avignon que Richelieu y rédigea l’Instruction du chrétien lors de sa brève disgrâce ordonnée par Louis XIII. Mais Avignon dont le riche passé estobservable à tous les coins du rues du centre est aussi une ville dynamique, universitaire et un carrefour important idéalement placé sur le fleuve et les grands axes européens.

La ville natale du célèbre pilote de F1, Jean Alesi, se visite toute l’année en famille. Musées et spectacles pour enfants sont ouverts été comme hiver. Les jeunes ados pourront même découvrir la cité avec un jeu de piste gratuit. Une brochure dédiée est disponible pour les jeunes à l’Office de tourisme. Parmi les nombreuses autres activités disponibles, on mentionnera la visite de l’abîme de Bramabiau, les balades en canoë sous le pont ou encore les ateliers cuisine pour les enfants et le cabaret équestre de Camargue ouvert toute l’année.

Pour séjourner au cœur de la préfecture du Vaucluse, les touristes n’auront que l’embarras du choix puisque ce ne sont pas moins de 70 hôtels, auberges et pensions qui ont portes ouvertes en toute saison. Il y en a pour toutes les bourses tout comme les lieux de restauration.

Et si vous préférez voir Avignon en hiver, ne manquez surtout pas la crèche provençale de l’église des Corps-Saints avec ses six cents personnages (les fameux santons) répartis sur… 54 m².